menu

Urticaire : reconnaître une crise d’urticaire

 Définition de l’urticaire

L’urticaire est une éruption cutanée qui se caractérise par des démangeaisons et l’apparition de plaques rouges en relief (« papules »), qui ressemblent aux piqûres d’orties (le mot urticaire vient du latin urtica, qui signifie ortie). L’urticaire est un symptôme plutôt qu’une maladie, et ses causes sont multiples. On distingue :

  • l’urticaire aiguë, qui se manifeste par une ou plusieurs poussées durant quelques minutes à quelques heures (et pouvant réapparaître durant plusieurs jours), mais évoluant durant moins de 6 semaines ;
  • l’urticaire chronique, qui se traduit par des crises quotidiennes ou presque, évoluant pendant plus de 6 semaines.

Lorsque les crises d’urticaire sont récurrentes mais non continues, on parle d’urticaire récidivante.

 Symptômes de la crise d’urticaire

L’urticaire se traduit par la survenue de :

  • papules en relief, ressemblant à des piqûres d’ortie, rosée ou rouge, de taille variable (quelques millimètres à plusieurs centimètres), apparaissant le plus souvent sur les bras, les jambes ou le tronc ;
  • démangeaisons (prurit), parfois très intenses ;
  • dans certains cas, une tuméfaction ou œdème (angioedème), touchant surtout le visage ou les extrémités.

Typiquement, les lésions d’urticaire sont fugaces (elles durent de quelques minutes à quelques heures) et disparaissent spontanément sans laisser de cicatrices. Cependant, d’autres lésions peuvent prendre le relais et la crise peut donc persister plusieurs jours.

Dans certains cas, d’autres symptômes sont associés :

  • une fièvre modérée ;
  • des douleurs abdominales ou des troubles digestifs ;
  • des douleurs articulaires.

 Personnes à risque

Tout le monde peut être sujet à l’urticaire, mais certains facteurs ou maladies peuvent favoriser sa survenue.

  • le sexe féminin (les femmes sont plus fréquemment touchées que les hommes3) ;
  • des facteurs génétiques : dans certains cas, les manifestations apparaissent chez le nourrisson ou le jeune enfant, et il existe plusieurs cas d’urticaire dans la famille (urticaire familiale au froid, syndrome de Mückle et Wells) ;
  • des anomalies sanguines (cryoglobulinémie, par exemple) ou un déficit en certaines enzymes (C1-estérase, notamment)4 ;
  • certaines maladies systémiques (comme une thyroïdite auto-immune, une connectivite, un lupus, un lymphome). Environ 1 % des urticaires chroniques sont associées à une maladie systémique : il y a alors d’autres symptômes.

 

Suggestions de produits contre l’urticaire

 

 

 

 

 

 

En savoir plus sur ces produits en cliquant ici !

En savoir plus